Rechercher

Hygiene intime



Peu importe à quel point nous sommes à l'aise avec notre corps, nous avons tous des moments où nous nous demandons comment nous sentons “là-bas”. Vous vous êtes probablement dit à un moment donné : "Est-ce que j'ai une odeur normale ?" Et qu'est-ce qui est normal de toute façon ?


L'éducation est importante en matière d'hygiène intime féminine. Vous avez probablement découvert votre corps à partir d'un éventail de sources : l'école, internet, vos meilleures amies, votre mère. Cependant, il y a de fortes chances que certaines compétences en matière d'hygiène féminine ne vous aient jamais été enseigné ou aient évolué avec le temps. Lisez la suite pour quelques conseils utiles.


Gardez vos parties intimes propres et sèches

Le coton est une matière respirante, ce qui en fait le tissu idéal pour les sous-vêtements. Il aide à réduire l'humidité entre vos jambes et garde votre peau fraîche et sèche. Avec des tissus respirants comme le coton, vous avez un risque réduit de croissance bactérienne et d'infections.


D'un autre côté, les tissus comme le satin retiennent l'humidité. En effet, il réduit le flux d'air, créant des irritations et des frottements. Et cela favorise la croissance de levures et bactéries qui peuvent entraîner des infections. Après les séances de sport, pensez aussi à changer de vêtements et prendre une bonne douche. En effet, la sueur qui reste sur les vêtements et la peau est un environnement favorable pour la prolifération des bactéries.


Ne faites pas de douche vaginale

Votre vagin sait prendre soin de lui-même. Il s'auto-nettoie et produit naturellement des écoulements qui aident à éliminer les germes et les bactéries de votre corps. Ainsi, les douches vaginales ou l'utilisation de nettoyants ou de savons agressifs peuvent perturber l'équilibre naturel de votre pH et peuvent irriter votre vagin et éliminer les bonnes bactéries.


De plus, les douches vaginales ne feront que masquer l'odeur mais ne guériront pas les infections. Par exemple, si votre vagin sent comme une odeur similaire à du poisson pourri, vous pourriez avoir une vaginose bactérienne qui est une infection vaginale courante. Appliquez de l'eau tiède et du savon doux sur la vulve. Vous n'avez pas besoin de nettoyer l'intérieur du vagin.


Mangez bien

Avoir une alimentation saine peut faire du bien à votre corps et à votre vagin. Les aliments comme le yogourt avec des cultures vivantes contiennent des bactéries qui sont bonnes pour la santé qui aident à promouvoir la santé vaginale.


Si vous êtes sujette aux infections des voies urinaires, les recherches dans Archives of Internal Medicine suggèrent qu'il peut être utile de prendre un supplément de canneberge quotidiennement.


Utilisez des serviettes propres

Lavez et remplacez les serviettes et les débarbouillettes après les avoir utilisées. Il n'est pas judicieux de réutiliser les serviettes car les bactéries peuvent s'accrocher à leurs surfaces. Et cela vous exposera potentiellement à un risque d'infection.


Ayez des rapports sexuels protégés

Les Centers for Disease Control & Prevention affirment que l'utilisation correcte des préservatifs en latex réduit le risque de maladies sexuellement transmissibles transmises par les sécrétions génitales telles que la gonorrhée, la chlamydia et la trichomonase.


Cependant, les préservatifs offrent moins de protection contre les MST transmises par contact peau à peau comme les verrues génitales, l'herpès génital et la syphilis, déclare la Food and Drug Administration des États-Unis.


Lorsque les préservatifs ne protègent pas contre les MST, c'est généralement parce qu'ils sont utilisés de manière incorrecte. Par exemple, certaines personnes utilisent un préservatif juste pendant l'éjaculation ou ont parfois des rapports sexuels sans préservatif. Pensez aussi à mettre un préservatif sur les jouets sexuels, car certaines infections peuvent être transmises par ces sextoys. Nettoyez les jouets à l'eau et au savon si le produit le permet avant et après chaque utilisation.


Y a-t-il autre chose que vous devriez éviter de faire ou d'utiliser ?

Pour être très clair : tout ce qui est commercialisé comme “hygiène féminine” devrait être interdit. Idem pour tous les produits qui prétendent rééquilibrer le pH. La vulve n'a pas besoin d'être équilibrée en pH, et le vagin est capable de gérer son propre pH. En addition à tous ces conseils prodigués plus haut, n’oubliez pas qu’il est très important de consulter régulièrement son gynécologue. Veuillez le faire au moins une fois par an pour vous assurer de votre bonne santé.


C’est la raison pour laquelle, chez OKHAMARE, vous trouverez le gel intime au khamaré et tahara, fait à base de plante naturelle. Vous y trouverez aussi des plantes naturelles comme les feuilles de djeka et le khamaré, pour une bonne hygiène intime.



Retrouvez tous ces produits sur notre site internet www.okhamare.com

20 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout